Le premier Week-end de Juillet, la petite ville côtière de Pontedeume célèbre » El Feirón de los Andrade” : un extraordinaire retour dans le passé médiéval de la ville. On nous a tant vanté cette fête que pour rien au monde nous l’aurions manquée. Nous avons passé un week-end fabuleux. Toute la ville s’anime et fait participer les milliers de visiteurs qui ont fait le déplacement à Pontedeume pour cette manifestation.IMG-20160705-WA0015

Pontedeume étant un petit port de pêche, nous avons décidé d’en faire le tour afin de nous imprégner de l’ambiance…. Et quelle merveilleuse ambiance nous avons découvert !!!

Les balcons sont ornés d’oriflammes médiévaux. Les habitants paraissent en authentiques chevaliers directement venus du Moyen-Âge, tout comme leurs dames. Chaque coin et recoin du village est un clin d’œil à cette époque si lointaine et toujours présente aujourd’hui.

Notre visite commence par la place du Comte construite à l’emplacement de l’ancien château des comtes d’Andrade, et dont seule une tour de 18 mètres de haut subsiste encore aujourd’hui. Du haut de cette tour qui abrite l’office de Tourisme et le centre d’interprétation des Andrades, on peut voir tout le village. Sur la place on trouve le marché municipal (actuellement en travaux) et la fontaine du Pilon, dont les eaux proviennent du Mont Breamo. C’est ce mont qui protège la ville du froid et des vents.

IMG_20160705_213116

En ces jours de fêtes, on trouve une multitude de stands pour déguster le « churrasco », (un des aliments incontournables de cette fête) et toute autre sorte de victuailles. Toute la place se remplit de gens dégustant côtes de porc, chorizo, criollos et pommes de terre, le tout cuit au barbecue. Nous avons testé un bar : le « Rafa Bar » dont on nous a vanté la qualité. Nous sommes obligés de constater que le « churrasco » que nous avons mangé est incontestablement un des meilleurs sinon le meilleur que nous ayons mangé à ce jour.


20160702_203038

Nous avons poursuivi notre promenade dans les rues du village, ou se succèdent des stands de toute sorte : bijoux, artisanat et produits régionaux et gastronomiques. Si vous venez en Galice, surtout n’oubliez pas de gouter l’authentique pain galicien.

20160702_200823_Richtone(HDR)

Durant tout le week-end, et partout dans la ville plusieurs troupes de théâtre, groupes de musiciens et jongleurs animent la fête en interaction avec les spectateurs, le tout dans une ambiance communicative pour les visiteurs qui ne peuvent que se prendre au jeu.

La fête est une chose, mais comme nous sommes tombés sous le charme de ce village, nous avons pu grâce à la gentillesse des habitants savoir quels étaient les lieux les plus emblématiques de la ville.

L’église paroissiale de Santiago dont la construction remonte au XVIème siècle à la demande du Comte d’Andrade, fut conçue comme centre de pèlerinage de Saint-Jacques.  Il faut surtout admirer la voute étoilée de l’église.  L’importance d’une telle église pour un village si petit nous a laissé admiratifs. De tous les remparts qui entouraient la ville (il y avait 9 tours et cinq portes) il ne subsiste que le mur composant l’Atrium de l’église contigüe à la Porte « del Postigo » datant de 1619.

Nous avons appris qu’en Septembre on célèbre les « fêtes de las Peras » très importantes pour le village.  Nous avons donc décidé de profiter de la fête médiévale, et avons décidé de revenir en Septembre pour connaitre un peu plus la ville et découvrir un autre aspect de la culture et de l’espit festif de Pontedeume.