Galice

Un séjour de bien-être dans les eaux thermales de la Galice

Il n’y a rien de mieux que de goûter aux plaisirs d’un bain chaud dans une eau thermale. Cela s’avère une réelle possibilité si vous réalisez un séjour en Espagne, notamment du côté de la Galice, la communauté autonome localisée à l’extrémité nord-ouest de la péninsule ibérique. D’ailleurs, cette région est célèbre et très appréciée pour ses nombreuses sources thermales. Au cours de votre séjour, alliez bien-être et culture pour une expérience mémorable. Ci-dessous les endroits où vous aurez l’opportunité de vous ressourcer le temps de votre voyage.

Centre Thermele Espagne

La ville d’Orense

Orense est souvent surnommée « ville de l’eau ». C’est sûrement grâce à la présence d’un grand nombre de sources thermales dont elle préserve jusqu’à aujourd’hui. Cette ville se trouve à une trentaine de kilomètres de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ancienne mine d’or à l’époque des Romains, l’on y vient surtout pour découvrir ses nombreux monuments et ses thermes. En arrivant dans cette ville, découvrez sa vieille ville qui rassemble plusieurs chapelles et églises, ses fabuleuses places comme la place principale Praza Maior et sa magnifique cathédrale.

Après la visite de la ville au cours d’un voyage sur mesure, profitez des bienfaits des eaux minérales et médicinales chaudes du coin. Vous aurez l’embarras du choix dans les environs. Pour ce faire, expérimentez la promenade thermale ou Paseo Termal depuis Campo da Feira jusqu’à Outariz. Le temps de ce parcours de bien-être, vous pourrez vous baigner dans quatre stations thermales à savoir A Chavasqueira munie de piscines d’eau chaude minérale médicinale publiques et privées à 41 °C, la source d’eaux thermales d’O Tinteiro à 43 °C pour les problèmes dermatologiques, la Burga do Muíño das Veigas avec quatre piscines thermales publiques oscillant les 65 à 72 °C et la dernière station d’Outariz avec quatre piscines avec une eau à 61 °C, notamment pour les douleurs aux articulations.

Termas_de_Outariz,_Canedo,_Ourense

Le charmant Mondariz-Station thermal

Ce charmant village historique est localisé dans la province de Pontevedra dans la vallée du Tea et sur la rive gauche de la rivière du même nom. Comme son nom l’indique, cette commune est associée à ses eaux médicinales et minérales. Le temps de votre séjour thermal en ces lieux, vous aurez l’opportunité de découvrir une commune dotée d’un grand nombre de trésors historiques, naturels et patrimoniaux. Au cours de votre visite, vous aurez un aperçu global de l’histoire du thermalisme de la fin du XIXe siècle sachant qu’elle a été une référence thermale en Europe durant cette époque.

Dans l’Hôtel Station thermale de Mondariz, vous aurez l’occasion de vous immerger dans une atmosphère où l’eau minérale et médicinale règne. Pour vous faire plaisir, découvrez le Palais de l’eau qui vous propose un espace spécialement dédié à la détente et loisir avec en plus des espaces ludiques pour les plus petits. Vous pourrez également y profiter d’un bain thermal dans sa grande piscine centrale doté d’un plan d’eau de 300 mètres sous une coupole vitrée. Des mini-piscines y sont également disponibles au premier étage. Pour compléter les activités de bien-être, des saunas de diverses températures seront au rendez-vous. Tout près de l’ancien Grand Hôtel, vous verrez la station thermale de Baranda où se trouve une station thermale.

Auteur: Meline

Galice

Les vins de Galice

Finis les jours très longs, les nuits très courtes mais intenses, le soleil, la plage…  Nous voilà dans une saison empreinte de nostalgie : l’automne!

Début Septembre, avant de dire au revoir à l’été, dans le Sud de la Galice connue pour son climat moins humide que dans le Nord, à Ourense et Pontevedra, commence l’époque des vendanges des cinq grandes appellations des vins de Galice,  réputés grâce à leurs récoltes qui figurent parmi les plus importantes d’Europe.

L’Albariño est un vin mondialement connu mais en Galice, on produit plusieurs variétés de vins qui bien que méconnus sont aussi bons. Notre but est de vous faire découvrir la Galice en nous appuyant sur sa richesse gustative :  le vin ! Dans les mois qui viennent, nous allons établir une route des vins parmi les cinq grands crus Galiciens :  afin de vous introduire dans le monde œnologique et que vous découvriez la région et ses vins.

Beade

Appellation d’origine Monterrei.  La région de Monterrei située sur la partie orientale d’Ourense constitue la frontière avec le Portugal. Elle comprend les communes de Verín, Monterrei, Oímbra y Castrelo do Val. On y trouve pas moins de 23 exploitations viticoles qui élèvent et produisent des vins d’appellation d’origine galicienne dont Monterrei est le plus jeune. La route du vin de Monterrei n’est pas très étendue, mais jouit d’une très grande richesse tant agricole que culturelle, en raison de ses origines qui remontent à l’époque médiévale avec ses nombreux châteaux et forteresses. Les cépages les plus connus de cette région sont le Godello (raisin blanc), le Treixadura (raisin blanc) et le Mencía (raisin rouge-violet).08 Feira do Viño de Amandi-Sober(LU)

Appellation d’origine Ribeiro. Situé au Nord occidental d’Ourense, à laconfluence des vallées formées par les rivières Miño, Avia y Arnoia, la région bénéficie, grâce aux barrières naturelles qui la protègent des bourrasques subatlantiques, d’un micro climat idéal pour la culture de la vigne. Le vignoble de Ribeiro obtint son appellation d’origine contrôlée en 1945. On considère que cette région vit de la viticulture depuis le IIème siècle après JC. Le vin le plus connu est le Ribeiro blanc, mais on  produit également des vins rouges à base de Mencía ou de Tempranillo.

Appellation d’origine Rias Baixas. Comme son nom l’indique, cette région se situe le long des Rias Baixas et se divise en cinq zones : Valle de Salnés, Condado de Tea, El Rosal, Sotomayor y Ribera del Ulla. 180 exploitations viticoles se répartissent les 2700 hectares de vignes. On y cultive plusieurs variétés de cépages mais le plus connu non seulement de cette zone mais aussi de toute la Galice est l’Albariño. Il s’agit d’un vin sec intensément fruité. Une variété récente de nouveaux vins de cette région rencontre aujourd’hui un vif succès :  l’Albariño mousseux.

Appellation d’origine Ribeira Sacra. La zone viticole de la Ribeira Sacra comprend 19 communes situées le long des rives des rivières  Miño et Sil, et couvre le sud de la province de Lugo et le nord d’Ourense. On  y dénombre pas moins de 96 exploitations viticoles. Tout comme les autres régions, la Ribeira Sacra se divise en zones : Amandi, Chantada, Quiroga, Ribeiras do Miño y Ribeiras do Sil. La Ribeira Sacra garde toute l’essence des vins galiciens car on y cultive toutes les variétés de cépages locaux. Les vins les plus connus de cette région sont pour le vin blanc le Godello et pour le vin rouge le Mencia.

Cabo do Mundo. Ribeira Sacra

Appellation d’origine Valdeorras. Cette appellation d’origine se compose de 8 communes situées sur la partie Nord orientale de la province d’Ourense. Elle est irriguée par la rivière SIL. Nous sommes en  présence d’un paysage rougeâtres  avec des oliviers et des chataigniers. Cette région de Galice supporte un climat aux températures extrèmes très froides en hiver et très élevées en été. Le vin blanc est élaboré à partir du raisin de Godello et le vin rouge à partir du raisin de Mencía.

Nous venons de parcourir rapidement les différentes appellations d’origine des vins Galiciens, et dans les mois qui viennent, nous explorerons plus en détail chaque région avec ses diverses productions… alors, vous venez avec nous?

__

Auteur: Ana M

Photographies: Turismo Galicia

Galice

Fête du poulpe à O Carballiño

Depuis 1964 chaque année, le second dimanche d’Août, la fête du Poulpe se déroule dans le Parc de Carballiño. Depuis 2012 elle est reconnue en tant que fête d’intérêt touristique national et c’est grâce a la fameuse recette du Poulpe à la « Gallega » qu’elle doit sa notoriété. Cette année la date est le Dimanche 14 Août.

Tout a commencé par une fête entre amis du village et aujourd’hui nous sommes en présence d’une des fêtes les plus réputées et prisée de Galice. Chaque année il se prépare pas moins de 50 000 kg de poulpe à la « gallega » soit pas moins de 2000 portions (la table la plus grande du monde) pour environ 100 000 participants.

pulpo

Beaucoup de visiteurs vont se demander comment peut-on célébrer une telle fête en un lieu sans mer et sans pêche !  Il faut remonter au XVIIème siècle pour en comprendre l’origine : à cette époque les habitants devaient payer aux religieux des redevances et le faisaient avec des poulpes dont la conservation était aisée.

11 Festa do Polbo-O Carballiño(OU)

En même temps, les Frères de Oseira (localité proche de Carballiño) commercialisaient dans toute la zone ce céphalopode convertissant à ce travail presque toutes les familles. Avec le temps les « pulpeiras » (celles qui cuisinaient le poulpe) devinrent de grandes expertes très demandées pour cuisiner le poulpe. Aussi si vous désirez déguster ce met typique galicien, délicieux et célèbre , n’attendez plus venez vite ce week-en en Galice, à O Carballiño !


Auteur: Ana M.

Galice

La fête du vin Albariño 2016

Depuis hier 3 Aout on célèbre à Cambados (Pontevedra), berceau du très réputé vin Albariño la fête dédiée à ce vin. Les festivités commencent le 3 Août et se prolongent jusqu’au 7 août. Chaque année ces fêtes attirent des milliers de visiteurs qui viennent goûter la gastronomie locale, assister à des concerts, participer à des activités variées et qui s’imprègnent de la culture du roi de la fête : le vin Albariño. À l’origine, le 28 août 1953, il s’agissait d’un concours entre les viticulteurs producteurs de vin Albariño, et qui coïncidait avec la fête du village.

Fiesta-del-Albarino-2016

Au fil des ans, devant le triomphe de la fête et l’affluence sans cesse grandissante des visiteurs, la fête a évolué pour devenir celle que nous connaissons aujourd’hui. Cette évolution commença dans les années 1960 lorsque on déplaça la fête qui avait lieu à la fin du mois pour la mettre les premiers jours d’août, avec ouverture au public en organisant des défilés, rencontres et bals.

Si durant cette fin de semaine vous passez par Pontevedra, profitez de l’air pur de la magnifique plage et surtout n’hésitez pas à vous fondre durant une journée dans la foule pour vivre des moments exceptionnels en participant à la fête dédiée à cet excellent vin Albariño

Galice

Fêtes de Saint-Jacques de Compostelle

Depuis le 15 juillet et jusqu’au 31 juillet, Saint-Jacques célèbre les fêtes de Saint-Jacques l’apostolique. Cette année étant une année sainte (année de la miséricorde) Saint-Jacques point d’orgue du pèlerinage se transforme en un lieu festif où se mêlent les Pèlerins et les touristes pour honorer Saint-Jacques et s’amuser dans la joie et l’allégresse .

La ville se transforme en un lieu d’activités pour tous : concerts, œuvres de théâtre, conteurs… une multitude d’activités pour un public de tout âge.

Ne pas manquer le jour le plus important qui est le 25 juillet qui est le jour de la Galice et bien sûr Le Dimanche 24 juillet à 23h30 l’embrasement du ciel place de la cathédrale suivi d’un gigantesque feu d’artifice .19378295924_2b5f42d0ef_b

Galice

Pontedeume et le Feirón Medieval dos Andrade

 

Le premier Week-end de Juillet, la petite ville côtière de Pontedeume célèbre » El Feirón de los Andrade” : un extraordinaire retour dans le passé médiéval de la ville. On nous a tant vanté cette fête que pour rien au monde nous l’aurions manquée. Nous avons passé un week-end fabuleux. Toute la ville s’anime et fait participer les milliers de visiteurs qui ont fait le déplacement à Pontedeume pour cette manifestation.IMG-20160705-WA0015

Pontedeume étant un petit port de pêche, nous avons décidé d’en faire le tour afin de nous imprégner de l’ambiance…. Et quelle merveilleuse ambiance nous avons découvert !!!

Les balcons sont ornés d’oriflammes médiévaux. Les habitants paraissent en authentiques chevaliers directement venus du Moyen-Âge, tout comme leurs dames. Chaque coin et recoin du village est un clin d’œil à cette époque si lointaine et toujours présente aujourd’hui.

Notre visite commence par la place du Comte construite à l’emplacement de l’ancien château des comtes d’Andrade, et dont seule une tour de 18 mètres de haut subsiste encore aujourd’hui. Du haut de cette tour qui abrite l’office de Tourisme et le centre d’interprétation des Andrades, on peut voir tout le village. Sur la place on trouve le marché municipal (actuellement en travaux) et la fontaine du Pilon, dont les eaux proviennent du Mont Breamo. C’est ce mont qui protège la ville du froid et des vents.

IMG_20160705_213116

En ces jours de fêtes, on trouve une multitude de stands pour déguster le « churrasco », (un des aliments incontournables de cette fête) et toute autre sorte de victuailles. Toute la place se remplit de gens dégustant côtes de porc, chorizo, criollos et pommes de terre, le tout cuit au barbecue. Nous avons testé un bar : le « Rafa Bar » dont on nous a vanté la qualité. Nous sommes obligés de constater que le « churrasco » que nous avons mangé est incontestablement un des meilleurs sinon le meilleur que nous ayons mangé à ce jour.


20160702_203038

Nous avons poursuivi notre promenade dans les rues du village, ou se succèdent des stands de toute sorte : bijoux, artisanat et produits régionaux et gastronomiques. Si vous venez en Galice, surtout n’oubliez pas de gouter l’authentique pain galicien.

20160702_200823_Richtone(HDR)

Durant tout le week-end, et partout dans la ville plusieurs troupes de théâtre, groupes de musiciens et jongleurs animent la fête en interaction avec les spectateurs, le tout dans une ambiance communicative pour les visiteurs qui ne peuvent que se prendre au jeu.

La fête est une chose, mais comme nous sommes tombés sous le charme de ce village, nous avons pu grâce à la gentillesse des habitants savoir quels étaient les lieux les plus emblématiques de la ville.

L’église paroissiale de Santiago dont la construction remonte au XVIème siècle à la demande du Comte d’Andrade, fut conçue comme centre de pèlerinage de Saint-Jacques.  Il faut surtout admirer la voute étoilée de l’église.  L’importance d’une telle église pour un village si petit nous a laissé admiratifs. De tous les remparts qui entouraient la ville (il y avait 9 tours et cinq portes) il ne subsiste que le mur composant l’Atrium de l’église contigüe à la Porte « del Postigo » datant de 1619.

Nous avons appris qu’en Septembre on célèbre les « fêtes de las Peras » très importantes pour le village.  Nous avons donc décidé de profiter de la fête médiévale, et avons décidé de revenir en Septembre pour connaitre un peu plus la ville et découvrir un autre aspect de la culture et de l’espit festif de Pontedeume.

Galice

VII Feirón Medieval dos Andrade

Depuis plusieurs années de nombreux villages ont ressuscité les fêtes médiévales en l’honneur du passé. Pontedeume est un des villages qui prend le plus à coeur cette fête. Trois jours durant lesquels la ville fait un « retour vers le passé ». A chaque coin de rue un esprit médiéval très fort gagne ce port de pêche, les bâtiments se décorent, les habitants s’habillent en costumes d’époque, plusieurs stands proposent la cuisine d’antan, une animation de rues s’installe avec plusieurs troupes de théatre qui actuent en se mélant à la foule, concerts et animations pour les enfants…. La meilleure preuve de cette réussite : les milliers de visiteurs qui se donnent rendez-vous à Pontedeume le premier week-end de Juillet pour profiter pleinement de cette magnifique fête médiévale.  Si vous venez en Galice, bloquez ces dates et venez faire la fête avec nous !!!

Cartel 2016

Galice

La nuit la plus magique de l’année… la Saint-Jean!

La nuit la plus magique de l’année … la Saint-Jean!

La Galice a toujours accordé une grande importance à tout ce qui est magie noire, sorcières et tous types d’histoires surnaturelles. Bien sûr la Galice a ses propres sorcières : « As Meigas' », que l’on célèbre la nuit de la Saint-Jean : « noite meiga » (nuit des sorcières). Du coucher de soleil au premier chant du coq, elles font preuve d’une grande activité. Les Rites sont célébrés partout pour laisser le mauvais sort derrière soi et ainsi aborder l’été rempli d’énergies positives. L’une des principales activités est le bûcher. Sauter au-dessus des flammes enlève le mauvais œil, protège des forces démoniaques et assure le bien être.

*** Local Caption *** 24 JUNIO 2001 LOS CORUÑESES HICIERON ACOPIO DE LA SABIDURIA POPULAR Y CUMPLIERON CON TODAS LAS TRADICIONES DE LA NOCHE DE SAN JUAN

Un des meilleurs sites galiciens pour fêter la Saint-Jean est la plage de Riazor à La Corogne dont le ciel s’illumine grâce aux milliers de feux allumés sur la plage. Le marché termine sans sardines (met incontournable la nuit de la Saint-Jean). Puis les feux d’artifice embrasent le ciel… incontestablement la nuit Galicienne la plus magique pour célébrer l’arrivée de l’été.

 

Galice

Arde Lucus 2016

Enfin nous sommes à mi-juin et c’est ARDE LUCUS qui commence. Une des plus belle fêtes Galicienne qui se tient à LUGO chaque année, et qui dure 4 jours du 16 au 19 juin. 4 Jours pendant lesquels la muraille romaine ne sera pas le seul Patrimoine de l’Humanité du fait de se convertir en témoin de la coexistence pacifique entre Romains et les populations locales de cette cité antique.

IMG-20160516-WA00101

Les Touristes et les habitants de l’antique cité de Lugo vont vous transporter dans le passé gràce à la métamorphose complète de la ville en lui redonnant son cachet antique, avec des citadins vétus en costumes d’époque et en remettant au goût du jour la gastronomie. En plus de ces festivités, plusieurs spectacles : noces celtes, romaines, concerts, cirque romain, reconstitutions de batailles entre celtes et romains, défilé de la garde prétorienne… Une multitude d’activités auxquelles vous assisterez, et, si vous le désirez, vous pourrez participer.

Allez vous perdre une telle opportunité?

Venez vite, nous vous attendons!!

 

Galice, Général

Nos 10 meilleures plages de Galice!

L’été arrive et il est grand temps de penser aux activités estivales: la plage, le farniente, le bronzage, la détente……

En galice vous trouverez de merveilleuses plages  fréquentées par des amateurs de soleil et de détente, mais aussi de nombreuses  plages sauvages au sable fin et blanc. Les plages de Galice sont aussi agréables que les plages andalouses et celles du  littoral méditerranéen, sans la promiscuité dûe à un trop grand nombre d’estivants.

Pour mieux découvrir la Galice voici un descriptif des 10 meilleures plages du littoral Galicien qui nous l’espérons, au terme de cette lecture, vous aura convaincus de venir visiter et connaître les plus de 700 plages de la côte galicienne.

Playa de Rodas (Islas Cíes). Les îles Cies forment un archipel situé à l’embouchure de la ría des Rias baixas. Ce sont pas moins de 9 plages dont la plus belle offre 1 Km de sable fin et blanc entourée de dunes et est baignée par des eaux cristallines. Elle fut, en son temps, élue par The Guardian « la meilleure plage du Monde »!

cies

Playa A Lanzada en O Grove (Pontevedra). Une des plages estivales la plus connue par les touristes qui choisissent la Galice pour les vacances d’été. Dans un milieu naturel très agréable, ce sont pas moins de 2 km de sable fin et blanc qui s’offrent aux vacanciers. Cette plage convient parfaitement à tous les amoureux de surf et de windsurf en raison des fortes vagues qui règnent dans la zone.

Playa de Doniños en Ferrol (A Coruña). Certainement une des plus belles plages sauvages de Galice. Jouxtant les 2 km de sable doré, baignée par l’océan Atlantique, on trouve les restes d’un castrum préroman.

Playa de las Catedrales (Lugo). Une des plages la plus surprenante et spectaculaire de Galice. La forme des rochers sculptés par l’érosion maritime donne l’impression d’être devant les ruines d’une cathédrale, dont on ne peut  apprécier pleinement les formes qu’ à marée basse.

Playa-catedrales-arco

Playa de Menduiña de Cangas (Pontevedra). Entourée de montagnes et de bois, on découvre une plage semi urbaine de sable fin et blanc, avec une eau cristalline incitant à la baignade.

Playa das Furnas de Porto do Son (A Coruña). Plage sauvage dans un environement vierge, contigüe à une piscine naturelle formée par la roche crayeuse. Cette plage est très dangereuse pour la baignade en raison des forts courants et des vagues. C’est en raison de  sa beauté sauvage et naturelle que cette plage fait partie du Top 10.

Playa de Carnota (A Coruña). Ses 7 km de long, à Costa da Morte, en font la plage la plus longue de Galice. C’est un plaisir de se promener et admirer les zones côtières et les dunes. Elle est classée espace naturel protégé. Depuis le Mont Pindo  qui protège le site, on a une magnifique vue sur toute la baie.

ES1110008-Monte_Pindo_desde_playa_Carnota

Playa América de Nigrán (Pontevedra). À l’origine cette plage s’appelait « Playa de Area Loura » (plage de sable doré). La première urbanisation fut commencée par les colons de retour d’Amérique. Ils lui donnèrent ce nom. La plage est un petit  golfe doublé d’un  environement urbain. Ainsi, les 1.7 km de plage se trouvent préservés du vent et des fortes marées, et sont un lieu très prisé pour la baignade.

Playa de Villarrube en Valdoviño (A Coruña). Cette plage, totalement isolée est située  dans un milieu naturel sauvage et d’une grande beauté, mais sans aucune zone de promenade. Elle est très protégée des vagues et des vents, ce qui en fait une plage parfaite pour se baigner dans des eaux cristallines (mais uniquement dans la partie centrale, car les extrémités sont très dangereuses en raison de forts courants).

tg_carrusel_cabecera_grande

Playa Grande de Miño (A Coruña). Cette plage de sable doré, aux eaux cristallines, arbore depuis 3 décennies le drapeau bleu . Elle offre plus de 1km de sable, ou alternent une zone urbaine tranquille et beaucoup d’espaces verts naturels pour se promener


Auteur: Ana M.